VERSION ORDINATEUR

L'abécédaire du billard Stella

Le billard n’est pas simplement un sport ou une activité à faire entre amis mais constitue tout un univers dont la connaissance du vocabulaire et des termes techniques est nécessaire pour profiter au mieux de votre table.

A

Allongement : Prolongement du coup de queue sur la bille blanche au-delà de ce qui est recommandé pour un jeu normal.


Amorti : Effet de la collision de la bille blanche sur la bille objet, la blanche étant déviée.


Attaque : Endroit où le procédé touche la bille.

B

Bandes : Tour du billard constitué de caoutchouc naturel, permettant effets et rebond des billes.


Bande avant : Coup de billard dans lequel la blanche percute une bandes avant de caramboler la bille objet.


Bille blanche : De couleur blanche, cette bille correspond à celle frappée directement par le joueur.


Bille de but : Toute bille autre que la bille de choc.


Bille de choc : Bille directement touchée par le joueur. Elle correspond souvent à la bille blanche.


Bille objet : Désigne la bille visée par le joueur.


Bille pointée : Bille ayant deux points de couleur de chaque côté.


Bleu (ou craie) : Cube de craie à appliquer au procédé pour lui permettre de ne pas glisser sur la bille.


Bosse : Collision non voulue entre deux billes, empêchant le carambolage.

C

Carambolage : Entrer en contact avec les deux autres billes grâce à la blanche.


Carambole : Nom de la bille rouge dans le jeu de billard français.


Carotte (jouer la) : Mettre son adversaire dans une position difficile.


Carreau : Effet permettant à la bille de choc de s’arrêter immédiatement au contact de l’autre bille.


Casin : Terme lié au jeu de billard français désignant le fait de frapper la bille rouge de façon à ce qu’elle touche une bande avant de caramboler une autre bille.


Casser : Premier coup de billard désignant le fait de percuter avec la blanche le triangle.


Chevalet : Technique(s) de maintien de la queue de billard par la main permettant de guider la flèche.


Coller : Placement de la bille qui touche la bande ou une bille.


Contact : Nécessité de ne pas bouger la bille objet lorsque la bille blanche entre en contact.


Contre : Double choc successif de la blanche avec une bille objet.


Coulé : Effet technique permettant à la blanche de poursuivre sa trajectoire après le choc avec la bille objet. S’obtient en attaquant la bille de choc au-dessus de son milieu.

D

Défense : Stratégie ayant pour objectif de ne pas laisser l’adversaire jouer dans une situation favorable.

Distance : Nombre de points à atteindre pour gagner.

Dominante : Technique de jeu visant à maintenir les billes adverses en direction des coins grâce au choc des billes.

E

Effet : Technique de jeu permettant de donner une rotation particulière à la bille blanche ou tout autre bille lors de l’impact.

Elan : Distance entre le procédé de la queue de billard et la bille blanche, qui varie selon la puissance que l’on veut donner au coup de queue.

F

Fauchage : Mouvement latérale souvent involontaire qui dévie le coup.

Fausse queue : Procédé glissant lors l’impact sur la blanche par manque de craie. Réduit la portée du coup, la bille prenant une direction non voulue.

Faute : Action illicite amenant à la nullité du point et parfois à la perte de l’avantage (ou de la partie).

Flèche : Partie supérieure de la queue de billard juste avant le procédé.

Fût : Partie inférieure de la queue de billard juste avant la flèche.

H

Hauteur d’attaque : Hauteur du lieu de l’impact de la queue sur la bille permettant de donner à la bille la rotation souhaitée.

L

Limage : Mouvement en aller-retour visant à préparer le coup de queue.

M

Massé : Effet permettant de donner une trajectoire courbée en attaquant la blanche avec un angle vertical.

Mouches : Points sur le tapis sur lesquelles sont placées les billes au départ.

P

Pelotage : Technique de jeu visant à garder les billes en paquet en les jouant doucement.

Piquer : Effet qui consiste à attaquer la blanche à la verticale pour la faire revenir en arrière.

Poche : Trou du billard.

Pousse-tout : Faute qui consiste à laisser le procédé en contact avec la blanche après avoir touché une autre bille.

Procédé : Point de contact de la queue avec les billes.

Q

Queue : Objet avec lequel on joue au billard. Permet de pousser la bille.

Queutage : Contacts multiples entre le procédé et la bille de choc pendant la réalisation d’un même coup.

R

Râteau : Accessoire servant de reposoir lorsque la blanche est trop éloignée pour que le joueur puisse guider la flèche de la queue de billard avec la main.

Reprise : Nombre de fois où un joueur se présente à la table de billard lors d’une manche.

Rétro : Technique de jeu visant à faire reculer ou arrêter la blanche au contact de la bille objet grâce à un coup en dessous du centre.

S

Snook : Technique de défense consistant à cacher la bille blanche derrière une autre bille avant de donner la main à l’adversaire. La conséquence de ce coup étant une impossibilité pour l’adversaire de toucher directement une de ses billes.

T

Tête (attaque en) : Attaquer la bille de choc sur la partie haute.

Traversée : Prolongement du coup de queue après l’impact sur la bille blanche.

V

Virole : Bague sur laquelle est fixé le procédé.

VERSION TABLETTE

L'abécédaire du
billard Stella

Le billard n’est pas simplement un sport ou une activité à faire entre amis mais constitue tout un univers dont la connaissance du vocabulaire et des termes techniques est nécessaire pour profiter au mieux de votre table.

A

Allongement : Prolongement du coup de queue sur la bille blanche au-delà de ce qui est recommandé pour un jeu normal.


Amorti : Effet de la collision de la bille blanche sur la bille objet, la blanche étant déviée.


Attaque : Endroit où le procédé touche la bille.

B

Bandes : Tour du billard constitué de caoutchouc naturel, permettant effets et rebond des billes.


Bande avant : Coup de billard dans lequel la blanche percute une bandes avant de caramboler la bille objet.


Bille blanche : De couleur blanche, cette bille correspond à celle frappée directement par le joueur.


Bille de but : Toute bille autre que la bille de choc.


Bille de choc : Bille directement touchée par le joueur. Elle correspond souvent à la bille blanche.


Bille objet : Désigne la bille visée par le joueur.


Bille pointée : Bille ayant deux points de couleur de chaque côté.


Bleu (ou craie) : Cube de craie à appliquer au procédé pour lui permettre de ne pas glisser sur la bille.


Bosse : Collision non voulue entre deux billes, empêchant le carambolage.

C

Carambolage : Entrer en contact avec les deux autres billes grâce à la blanche.


Carambole : Nom de la bille rouge dans le jeu de billard français.


Carotte (jouer la) : Mettre son adversaire dans une position difficile.


Carreau : Effet permettant à la bille de choc de s’arrêter immédiatement au contact de l’autre bille.


Casin : Terme lié au jeu de billard français désignant le fait de frapper la bille rouge de façon à ce qu’elle touche une bande avant de caramboler une autre bille.


Casser : Premier coup de billard désignant le fait de percuter avec la blanche le triangle.


Chevalet : Technique(s) de maintien de la queue de billard par la main permettant de guider la flèche.


Coller : Placement de la bille qui touche la bande ou une bille.


Contact : Nécessité de ne pas bouger la bille objet lorsque la bille blanche entre en contact.


Contre : Double choc successif de la blanche avec une bille objet.


Coulé : Effet technique permettant à la blanche de poursuivre sa trajectoire après le choc avec la bille objet. S’obtient en attaquant la bille de choc au-dessus de son milieu.

D


Défense : Stratégie ayant pour objectif de ne pas laisser l’adversaire jouer dans une situation favorable.


Distance : Nombre de points à atteindre pour gagner.


Dominante : Technique de jeu visant à maintenir les billes adverses en direction des coins grâce au choc des billes.

E

Effet : Technique de jeu permettant de donner une rotation particulière à la bille blanche ou tout autre bille lors de l’impact.


Elan : Distance entre le procédé de la queue de billard et la bille blanche, qui varie selon la puissance que l’on veut donner au coup de queue.

F


Fauchage : Mouvement latérale souvent involontaire qui dévie le coup.


Fausse queue : Procédé glissant lors l’impact sur la blanche par manque de craie. Réduit la portée du coup, la bille prenant une direction non voulue.


Faute : Action illicite amenant à la nullité du point et parfois à la perte de l’avantage (ou de la partie).


Flèche : Partie supérieure de la queue de billard juste avant le procédé.


Fût : Partie inférieure de la queue de billard juste avant la flèche.

H

Hauteur d’attaque : Hauteur du lieu de l’impact de la queue sur la bille permettant de donner à la bille la rotation souhaitée.

L

Limage : Mouvement en aller-retour visant à préparer le coup de queue.

M

Massé : Effet permettant de donner une trajectoire courbée en attaquant la blanche avec un angle vertical.


Mouches : Points sur le tapis sur lesquelles sont placées les billes au départ.

P


Pelotage : Technique de jeu visant à garder les billes en paquet en les jouant doucement.


Piquer : Effet qui consiste à attaquer la blanche à la verticale pour la faire revenir en arrière.


Poche : Trou du billard.


Pousse-tout : Faute qui consiste à laisser le procédé en contact avec la blanche après avoir touché une autre bille.


Procédé : Point de contact de la queue avec les billes.

Q

Queue : Objet avec lequel on joue au billard. Permet de pousser la bille.


Queutage : Contacts multiples entre le procédé et la bille de choc pendant la réalisation d’un même coup.

R

Râteau : Accessoire servant de reposoir lorsque la blanche est trop éloignée pour que le joueur puisse guider la flèche de la queue de billard avec la main.


Reprise : Nombre de fois où un joueur se présente à la table de billard lors d’une manche.


Rétro : Technique de jeu visant à faire reculer ou arrêter la blanche au contact de la bille objet grâce à un coup en dessous du centre.

S

Snook : Technique de défense consistant à cacher la bille blanche derrière une autre bille avant de donner la main à l’adversaire. La conséquence de ce coup étant une impossibilité pour l’adversaire de toucher directement une de ses billes.

T

Tête (attaque en) : Attaquer la bille de choc sur la partie haute.

Traversée : Prolongement du coup de queue après l’impact sur la bille blanche.

V

Virole : Bague sur laquelle est fixé le procédé.

VERSION PHONE

L'abécédaire du billard Stella

Le billard n’est pas simplement un sport ou une activité à faire entre amis mais constitue tout un univers dont la connaissance du vocabulaire et des termes techniques est nécessaire pour profiter au mieux de votre table.

A

Allongement : Prolongement du coup de queue sur la bille blanche au-delà de ce qui est recommandé pour un jeu normal.


Amorti : Effet de la collision de la bille blanche sur la bille objet, la blanche étant déviée.


Attaque : Endroit où le procédé touche la bille.

B

Bandes : Tour du billard constitué de caoutchouc naturel, permettant effets et rebond des billes.


Bande avant : Coup de billard dans lequel la blanche percute une bandes avant de caramboler la bille objet.


Bille blanche : De couleur blanche, cette bille correspond à celle frappée directement par le joueur.


Bille de but : Toute bille autre que la bille de choc.


Bille de choc : Bille directement touchée par le joueur. Elle correspond souvent à la bille blanche.


Bille objet : Désigne la bille visée par le joueur.


Bille pointée : Bille ayant deux points de couleur de chaque côté.


Bleu (ou craie) : Cube de craie à appliquer au procédé pour lui permettre de ne pas glisser sur la bille.


Bosse : Collision non voulue entre deux billes, empêchant le carambolage.

C

Carambolage : Entrer en contact avec les deux autres billes grâce à la blanche.


Carambole : Nom de la bille rouge dans le jeu de billard français.


Carotte (jouer la) : Mettre son adversaire dans une position difficile.


Carreau : Effet permettant à la bille de choc de s’arrêter immédiatement au contact de l’autre bille.


Casin : Terme lié au jeu de billard français désignant le fait de frapper la bille rouge de façon à ce qu’elle touche une bande avant de caramboler une autre bille.


Casser : Premier coup de billard désignant le fait de percuter avec la blanche le triangle.


Chevalet : Technique(s) de maintien de la queue de billard par la main permettant de guider la flèche.


Coller : Placement de la bille qui touche la bande ou une bille.


Contact : Nécessité de ne pas bouger la bille objet lorsque la bille blanche entre en contact.


Contre : Double choc successif de la blanche avec une bille objet.


Coulé : Effet technique permettant à la blanche de poursuivre sa trajectoire après le choc avec la bille objet. S’obtient en attaquant la bille de choc au-dessus de son milieu.

D


Défense : Stratégie ayant pour objectif de ne pas laisser l’adversaire jouer dans une situation favorable.


Distance : Nombre de points à atteindre pour gagner.


Dominante : Technique de jeu visant à maintenir les billes adverses en direction des coins grâce au choc des billes.

E

Effet : Technique de jeu permettant de donner une rotation particulière à la bille blanche ou tout autre bille lors de l’impact.


Elan : Distance entre le procédé de la queue de billard et la bille blanche, qui varie selon la puissance que l’on veut donner au coup de queue.

F


Fauchage : Mouvement latérale souvent involontaire qui dévie le coup.


Fausse queue : Procédé glissant lors l’impact sur la blanche par manque de craie. Réduit la portée du coup, la bille prenant une direction non voulue.


Faute : Action illicite amenant à la nullité du point et parfois à la perte de l’avantage (ou de la partie).


Flèche : Partie supérieure de la queue de billard juste avant le procédé.


Fût : Partie inférieure de la queue de billard juste avant la flèche.

H

Hauteur d’attaque : Hauteur du lieu de l’impact de la queue sur la bille permettant de donner à la bille la rotation souhaitée.

L

Limage : Mouvement en aller-retour visant à préparer le coup de queue.

M

Massé : Effet permettant de donner une trajectoire courbée en attaquant la blanche avec un angle vertical.


Mouches : Points sur le tapis sur lesquelles sont placées les billes au départ.

P


Pelotage : Technique de jeu visant à garder les billes en paquet en les jouant doucement.


Piquer : Effet qui consiste à attaquer la blanche à la verticale pour la faire revenir en arrière.


Poche : Trou du billard.


Pousse-tout : Faute qui consiste à laisser le procédé en contact avec la blanche après avoir touché une autre bille.


Procédé : Point de contact de la queue avec les billes.

Q

Queue : Objet avec lequel on joue au billard. Permet de pousser la bille.


Queutage : Contacts multiples entre le procédé et la bille de choc pendant la réalisation d’un même coup.

R

Râteau : Accessoire servant de reposoir lorsque la blanche est trop éloignée pour que le joueur puisse guider la flèche de la queue de billard avec la main.


Reprise : Nombre de fois où un joueur se présente à la table de billard lors d’une manche.


Rétro : Technique de jeu visant à faire reculer ou arrêter la blanche au contact de la bille objet grâce à un coup en dessous du centre.

S

Snook : Technique de défense consistant à cacher la bille blanche derrière une autre bille avant de donner la main à l’adversaire. La conséquence de ce coup étant une impossibilité pour l’adversaire de toucher directement une de ses billes.

T

Tête (attaque en) : Attaquer la bille de choc sur la partie haute.

Traversée : Prolongement du coup de queue après l’impact sur la bille blanche.

V

Virole : Bague sur laquelle est fixé le procédé.